Crédit photo © François Berthon

VIVRE OU SE LAISSER MOURIR ? 
Entre une maison et un studio de radio, des êtres, tiraillés entre leurs responsabilités et leurs envies d’ailleurs, revivent l’histoire d’Oncle Vania de Tchekhov, dont le Collectif NightShot s'empare pour raconter la fin d'un groupe et la mort d'un idéal commun.

 

C'est l'histoire d'une radio associative vieillissante.
Ce sont des rêves pervertis ou brisés par le temps.
C'est Tétanos 7.6 la radio qui s'inocule.

A travers ce projet, le Collectif imagine sa propre fin.

Il y est question de la mort d’un groupe, de la fin d’un idéal commun, d’individus qui ne peuvent plus cheminer ensemble.

De la notion de foyer. Au sens familial mais également théâtral.

De l’utopie de faire oeuvre commune et de l’inéluctabilité de la séparation.

De rêves pevertis ou brisés.
De ce que l’on ne deviendra pas. Des grains de sable dans
nos chaussures qui ne nous empêchent pas de marcher mais qui, à la longue, créent une gêne constante.

De désir surtout...! à tous les endroits.

D’egos, de jalousies, d’amertumes, d’espoirs. D’amour, en somme.

Et de ce perpétuel besoin de se réunir pour marquer à plusieurs l’époque de notre empreinte.

adaptation très libre d’Oncle Vania de Tchekhov

création 2016 au Centre dramatique national de Tours - Théâtre Olympia / Festival WET°

 

texte et mise en scène : Collectif Nightshot

collaboration artistique : Julien Testard

avec : Clément Bertani, Pauline Bertani, Édouard Bonnet, Brice Carrois, Laure Coignard, Bénédicte Guilbert, Mikaël Teyssié  

création lumière : Anne-Laurence Badin

création sonore : Édouard Bonnet, Alexandre Hulak

construction & décor : La Charpente - lieu de création à Amboise

production : Collectif NightShot

soutiens : La Charpente, Centre dramatique national de Tours - Théâtre Olympia, Les 3T Châtellerault - soutien à la création

Région Centre - Val de Loire, Ville de Tours / Label Rayons Frais – création + diffusion

LA SPEDIDAM

 

Représentations :

Festival WET°, CDRT (37) les 30 mars, 1er et 3 avril 2016 / G19, 3T-Théâtres de Châtellerault (86) , le 30 janvier 2017 / L'Echalier, Saint-Agil (41), le 8 avril 2017 / Théâtre Beaumarchais, Amboise (37), le 28 avril 2017 / Salle Thélème, Tours (37), le 10 octobre 2017 / Théâtre de l’Opprimé, Paris (75), du 16 au 20 mai 2018

Extraits :

Hélène: Je ne comprends pas bien quel est le rapport avec l’écologie ?

Vincent: En s’éloignant de la nature, l’homme s’est individualisé, il est devenu envieux et paresseux. Et bien je suis persuadé que les malheurs du monde viennent de ce que nous sommes paresseux. [...] Nous sommes paresseux et c’est quelque chose d’aussi médiocre que la paresse qui risque de mettre fin à l’espèce humaine. Voila contre quoi je lutte Hélène.

Julie-Marion: Michel Polnareff est mort! Vincent: Et c’est grave? Julie-Marion: C'est grave?! Mais c'est terrible!

Yvan (se resservant un verre): Mais oui c’est terrible, bois un coup. Julie-Marion: Non mais t’as pas compris, faut lui rendre hommage!

Yvan: Lui rendre hommage? Mais tout
le monde s’en fout de Polnareff!
Julie-Marion: Tu peux pas dire ça, ce mec s’est battu pour la liberté. C’est une légende.

  • Facebook Social Icon
  • Instagram Social Icon
  • YouTube Social  Icon

© Collectif NightShot 2019